Skip to content

Savez-vous pourquoi on appelle l’artichaut le légume du pauvre ? Parce qu’il en reste plus dans l’assiette à la fin du repas qu’au début ! ; )

 

Eh bien grâce à cette recette de velouté, vous pourrez tirer le meilleur parti de ce qui finit normalement au compost : la tige et les (grandes et petites) feuilles.

Pour cette recette, il vous faut :

  • Toutes les parties d’1 artichaut (sauf le cœur), tige incluse

  • De l’eau citronnée (si vous partez d’un artichaut cru)

  • 1 oignon 

  • 1 grosse pomme de terre

  • Huile d’olive

  • Sel

  • Poivre

  • Eau

Si vous souhaitez réaliser cette recette avec un artichaut cru (dont vous aurez au préalable prélevé les cœurs pour une autre recette par exemple), conservez la tige et les feuilles dans de l’eau citronnée (pour éviter qu’elles ne noircissent) jusqu’au moment de les faire cuire.

Coupez l’oignon et faites-le rissoler dans une casserole avec de l’huile d’olive. Ajoutez ensuite les feuilles d’artichaut, la tige coupée en tronçons et la pomme de terre coupée en gros cubes. 

Faites cuire quelques minutes, avant de couvrir d’eau et d’assaisonner avec sel et poivre.

Laissez cuire à couvert pendant 15 à 30 minutes (selon si votre artichaut était cuit ou cru).

Une fois le tout bien tendre, retirez la pomme de terre et filtrez le bouillon à travers une passoire (pressez bien les bouts d’artichaut pour en retirer un maximum de saveur). 

Mettez les morceaux de pomme de terre et le bouillon dans un blender et mixez jusqu’à obtenir une texture lisse (rectifiez éventuellement l’assaisonnement).

 

Alors, est-ce que votre petit cœur d’artichaut fond pour cette recette de velouté anti-gaspi ?

Scroll To Top