Skip to content

Les fruits et légumes « oubliés » sont des végétaux qu’on consommait il y a quelques décennies. Ils ont petit à petit été remplacés par d’autres fruits et légumes importés de l’étranger, mais n’ont pas disparu pour autant !

Depuis quelques années, ils reviennent sur le devant de la scène : le panais et le topinambour sont un incontournable pour les friands de légumes. Du côté des fruits, le coing réaffirme sa place et n’est plus seulement cantonné à la marmelade : saviez-vous que chez FruitCollect, on en fait un délicieux jus Pomme-Coing

On fait un bond dans le temps et on vous présente quelques-uns de ces fruits et légumes oubliés (qui ne le seront plus pour longtemps) !

Des légumes à déterrer 

Le crosne

 

La drôle de forme de ce légume d’hiver suscitera à coup sûr la curiosité de vos proches ! Le crosne contient des protéines, du calcium, du potassium et des glucides. C’est ce qui le rend bon pour les os et le cœur. De plus, il est riche en eau, peu calorique et énergisant. Son goût est assez sucré et rappelle celui de l’artichaut ou du salsifi. 

Avant de le consommer, lavez et enlevez bien toute la terre du crosne car on ne pèle pas ce légume. Le crosne peut se manger cuit à la vapeur, à l’eau, rissolé, frit et à l’étouffée avec du beurre. C’est un aliment qui se marie très bien avec d’autres légumes (une purée de pomme de terre par exemple), de la viande rôtie ou du poisson tel que la sole ou la truite. N’hésitez pas à le cuisiner avec de la crème fraîche et à l’associer avec des herbes (persil et ciboulette par exemple).

Le cardon 

Mettons un peu de soleil dans nos assiettes avec ce légume originaire du bassin méditerranéen ! Bien qu’on récolte le cardon de l’été à l’automne, il se conserve très bien et peut ainsi être mangé en hiver. Peu calorique, bon pour le transit et pour la tension artérielle, il est conseillé pour les diabétiques. Et ce n’est pas tout! C’est aussi une bonne source de fibres, vitamine B9, magnésium, calcium,  phosphore, sodium et surtout potassium.

Son goût est similaire à la fois à l’artichaut, aux salsifis et au céleri. Il se cuisine avec du beurre, de la crème, en gratin, en soupe, en frites, à la grecque …  Bref, plein de manières différentes de vous régaler !

La poire de terre

 

Et oui ça existe ! Ce légume-fruit d’automne, également appelé yacón, est plus surprenant que vous ne le pensez. La poire de terre contient beaucoup d’eau, de calcium, de phosphore et de vitamine C. Elle favorise la flore intestinale, est bonne pour la digestion, réduit la pression artérielle, augmente l’absorption des nutriments et améliore la densité osseuse. Ce légume-fruit est d’ailleurs recommandé pour les diabétiques.

La surprise est principalement dans son goût car il rappelle celui de la pastèque ou de la poire. Il peut se manger tout aussi bien cru que cuit et idéalement avec la peau. Délicieux en carpaccio, en salade, en soupe, en gratin ou en wok, on peut aussi en faire des sirops et du thé.

Des fruits à (re)découvrir 

Les baies d’argousier

 

Ces baies d’été sont de vrais concentrés de  vitamines C et A, de bêta-carotène, d’ antioxydant, de fibres et d’ acides gras essentiels (oméga 3 et 6). Ce fruit améliore la circulation sanguine, aide pour l’hypertension artérielle, est peu calorique et très énergisant. 

Les baies d’argousier sont juteuses et ont un goût acidulé et sucré qui ressemble un peu au fruit de la passion. Elles seront idéales pour confectionner sauces,  smoothies,  milkshakes, jus,  sirops, … et s’incorporent parfaitement  dans tous les desserts en général !

L’amélanche

 

L’amélanche est une baie qui pousse sur un arbre et qui se déguste en été. Ce petit fruit est riche en vitamine C et A, en lipides, en protéines, en fibres, en magnésium, en calcium, en zinc, en antioxydants, et est une source importante de glucides. L’amélanche est bonne pour la mémoire, pour les yeux, diminue les risques de cardiopathie et de cancer.

Le goût de ces baies juteuses et sucrées ressemble à celui de la myrtille. Crue ou cuite, il est possible de consommer l’amélanche sous une multitude de formes comme par exemple en confitures, en compotes, en jus, en sirops ou en  tartes. On en fait aussi du cidre. Ce fruit s’intègre également très bien dans les pâtisseries !

La prunelle 

Contrairement aux prunes, les prunelles se cueillent et se consomment à partir de l’automne. Ce fruit est riche en vitamine C et en antioxydants. Il est diurétique, anti-inflammatoire, aide à la digestion et est un bon tonifiant.

La prunelle a un goût plus âpre et acide que celui de la prune. Si vous voulez la consommer crue, il faudra attendre les cueillettes après les premières gelées et la manger en petite quantité car elle contient du tanin. On en fait surtout des confitures, des eaux de vie, des liqueurs et du vin.

N’hésitez pas à expérimenter tous ces fruits et légumes afin qu’ils passent de la case des oubliés à celle des adorés! 

Bon appétit !

Scroll To Top